La cartomancie ou cartonomancie (appellation tombée en désuétude) est l’art de la divination par les cartes.  Il est très probable que la cartomancie soit née et ait déjà existé avant le Tarot de Marseille, dont l’art s’appelle aussi Taromancie. Elle commence à émerger dans le sud de l’Europe (Espagne, Italie, France) surtout en Espagne aux XIIIème et XIVème siècles et elle devient extrêmement populaire en France avec Jean-Baptiste Alliette alias Etteilla, auteur du Tarot Etteilla, dans les années 1791, mode qui lancera aussi la divination par le Tarot de Marseille mais aussi de la divination par les cartes, de manière générale.

Marie-Anne Lenormand, publia et popularisa son propre jeu divinatoire, le  « Petit » ou « Grand » Lenormand, elle fut l’une des plus grandes cartomanciennes au monde dans le courant du XIXème siècle, dans les années 1793 à sa mort en 1843. En Angleterre dans les années 1920, Sir Edgar Waite, occultiste membre de la Goldon Dawn Society et une illustratrice, Pamela Colman Smith, créeront le Tarot Américain, version anglo-saxonne du TDM, le fameux Rider-Waite, aujourd’hui encore le Tarot le plus utilisé dans les pays anglophones.

En France dans les années 1930, Paul Marteau créera son « Ancien Tarot de Marseille » d’après les dessins de Nicolas Conver, le fera imprimer (en réduisant le nombre des couleurs à cause du procédé d’impression des couleurs à l’époque), le publiera et relancera la mode du TDM.
Autre jeu très populaire : l’Oracle Belline. Dessiné entre 1845 et 1865 par le mage Edmond, ce jeu s’inspire du Tarot de Marseille et du Tarot Eteilla. Le voyant Belline découvrit ce jeu oublié en aidant une de ses consultantes à déménager, il retrouvera le jeu ancien dans une vieille malle. Il s’en appropria la propriété intellectuelle en le faisant publier sous son nom. Il existe un nombre incalculable de Tarots (autre que ceux de la lignée des TDM historiques), d’Oracles divers, sous forme de cartes de divination.

Arrestation de Mademoiselle Lenormand
« Notre visite doit vous étonner !
– Au contraire, ce calcul me l’annonce. »
Arrestation de Mademoiselle Lenormand